Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Étanchéité du barrage du lac des Settons dans le morvan

Publié le par Michel Salmon

Le barrage des Settons historique et description

Le lac des Settons est un lac artificiel situé à l'intérieur du massif du Morvan dans le département de la Nièvre, il est alimenté par la Cure. Le début de la construction date de 1854, les travaux furent achevés en 1861.

À l'origine, il était destiné au flottage du bois pour l'acheminer jusqu'à Paris. Depuis le lac, le bois flottait sur la rivière la Cure affluent de l'Yonne, avant d'être charrié par cette dernière jusqu'à la Seine afin de rejoindre la capitale.

Le lac des Settons, un bel endroit pour se reposer au calme entre eaux et forêts, avec entre autres loisirs, la pêche, la baignade et les randonnées pédestres, cyclistes (route ou VTT). 

Afin de restaurer notamment l'étanchéité du barrage ainsi que la modernisation des vannes, la vidange du lac a débutée le 16 août 2022. Le dernière rénovation datait de 2008.

Après 5 mois de travaux, le remplissage a débuté. Le lac devrait retrouver son niveau normal fin juin 2023.

En raison d'une météo défavorable, les travaux n'ont pu être achevés, en conséquence, une nouvelle vidange est nécessaire afin de mener le chantier à son terme. Cette vidange est programmée en fin de saison estivale 2023, ce sera la 8ème depuis 1861 (date de la création de l'ouvrage)

Vous trouverez toutes les informations sur le déroulement de ce gros chantier dans les documents et vidéos ci-dessous.

Lac des Settons en cours de remplissage. Vidéo le journal DU CENTRE

 

Le Morvan, ses nourrices et le flottage des bois

Le Morvan était réputé également pour ses nourrices qui accueillaient, éduquaient et allaitaient des orphelins dans leurs villages morvandiaux. Certaines morvandelles s'expatriaient en montant à Paris pour s'occuper et allaiter les enfants de familles bourgeoises.

Dans la chanson "La Morvandelle" créée par Maurice Bouchor, le poète exprime très bien la beauté du paysage, ses eaux claires, ses forêts, la rudesse du climat, la pauvreté, mais la fierté d'être morvandiau. Il évoque dans le premier couplet "le bois flottant qui vogue vers Paris" et dans les deux derniers couplets ci-dessous, les nounous et les buches qui s'en vont vers Paris.

"Pourtant nous subissons un reste d’esclavage                      
Pourquoi ces nourrissons privés du cher breuvage,
Gardons ô mes amis, nos femmes près de nous
Nos filles et nos fils ont droit à leurs nounous.

Allons les Morvandiaux, chantons la Morvandelle
Les bois, les prés, les eaux, aimés d’un cœur fidèle,
Nos bûches qui s’en vont, Paris s’en chauffera
Nos gars et leurs mamans, Paris s’en passera."

 

Voir les commentaires

Hypocrisie politique, orgueil et show-business

Publié le par Michel Salmon

Roselyne Bachelot n'en finit pas de faire le buzz, c'est une cabotine la Roselyne !

Elle vient de sortir un livre "682 jours, le bal des hypocrites", personnellement je me demande qui était la reine du bal.

Elle est insatiable. Elle a été ministre ; de la santé, des sports, des solidarités, de l'écologie et enfin de la culture. Elle est aussi animatrice, chroniqueuse et accessoirement auteure. La voilà de retour dans l'émission bien nommée les "Grosses têtes", mais quel éclectisme !

Revenons à "la culture", elle avait pourtant répété à l'envi que cela ne l'intéressait pas. "Jamais, jamais, j'ai pris cette décision bien avant 2012, j'en avais fixé l'échéance et je respecte en général mes engagements". 

Comme disait un de mes amis, tu aimes trop la culture pour en être la ministre. Cet ami s'avère être Frédéric Mitterrand, le neveu de Tonton, et lui-même ancien ministre de la culture et de la communication des gouvernements Fillon II et III. Cette phrase, elle l'a reprise à son compte "j'aime trop la culture pour en être la ministre".

L'interview du jour (27/01/2023) de l'émission les "Matins de France Culture" ; lors de cet entretien intitulé "Les illusions perdues", elle regrette une valse des ministres tout à fait regrettable, extrêmement dommageable.

Débarquée après deux années, "les histoires d'amour finissent mal en général". À sa décharge, il est vrai qu'elle est tombée en pleine crise COVID.

Néanmoins, heureusement qu'elle n'est pas restée dix ans comme André Malraux et Jack Lang !

Les émissions de Ruquier et d'Hanouna où tant de politiques dont madame Bachelot aiment à se vautrer, sont-elles considérées comme de la culture, si oui nous sommes bien barré ! 

Le cirque (le vrai), fait bien sûr partie de la culture. Mais là, nous sommes sur un tout autre registre, on est carrément dans la bouffonnerie fielleuse, il n'y a que des "clowns maléfiques" parmi tous ces personnages politiques, c'est pathétique.

Je baigne dans la culture, c'est ma vie !

Il serait peut-être temps, madame, de prendre votre retraite et en guise de culture, de vous consacrer à votre potager.

Guignols Info GIF

Guignols Info GIF

La politique, c'est du show-business.
Paroles de Claude Lelouch ; L'aventure c'est l'aventure (1972)

Voir les commentaires

Claudia Cardinale

Publié le par Michel Salmon

Claudia Cardinale

Claudia Cardinale

Claudia Cardinale
Claudia Cardinale
Claudia Cardinale

Voir les commentaires

En 2023, on roule et on marche à l’Entente Cycliste Moulin à Vent Vénissieux !

Publié le par Entente Cycliste Moulin à Vent Vénissieux

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>